Ce projet est une exploration poétique et chorégraphique du sémaphore, un outil de communication navale qui remonte au dix-huitième siècle. La vidéo, un drapeau agité par le vent et projeté en ralenti, suggère la voile d’un bateau. La piste audio évoque les sons de craquements, de vagues et de vent. Dans les photographies, « dégagés de leur fonction première, ces signaux continuent pourtant de signifier. Sapé de son contenu, le positionnement des bras n’échoue pourtant pas à dire quelque chose. Le geste naval s’est transformé en geste d’artiste. » Bernard Lamarche, Opuscule du centre Expression, 2005.

Ce projet a été présenté dans l’exposition solo Prendre position, au Centre d’exposition Expression (Saintt-Hyacinthe), 2005.